Loïc Touzé

Faire une Danse

370 €

Du 26 Août 2019 jusqu'au 31 Août 2019
S'inscrire

Photo Alice Gautier 

Loïc Touzé est danseur, chorégraphe et pédagogue. Il développe son activité dans le cadre de l’association ORO implantée à Nantes dans le lieu Honolulu. Il crée des pièces de danse, réalise des films, organise des manifestations publiques, dans une attention aiguë aux gestes et aux récits. Il est souvent invité à des collaborations pour le théâtre contemporain, le nouveau cirque, la musique.

Il développe avec l’artiste Mathieu Bouvier une recherche autour des notions Figure / figural, visible sur la plateforme numérique   www.pourunatlasdesfigures.net

Il est maître de conférences associé à L’ENSA (Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Nantes) et est invité régulièrement dans des écoles de Théâtre, d’Arts et de Chorégraphies en France et dans le monde dont notamment à La Manufacture (Lausanne), le TNS (Strasbourg), l'Ecole de la Comédie (Saint-Etienne), Exerce (Montpellier).

 
Phrasé / Action / Récit

 « Faire une danse » c’est toujours effectuer quelque chose.
Quelles sont les conditions favorables d’apparition d'une danse ?
Quels sont les imaginaires qui la sous-tendent?

C’est en distinguant le phrasé dans la phrase, la force dans la forme, la danse de celui qui la fait que nous apprendrons à discerner ce qui se lève quand un corps dansant donne à voir davantage que ce qu’il montre.

« Faire une danse » c’est avant tout penser et agir depuis un corps plus large que soi-même, un corps en appui sur le monde qui le prolonge.
« Faire une danse » c’est tout à la fois lâcher prise et donner prise dans un même élan.

 Objectifs

Nous chercherons à saisir comment le destin d’une danse peut s’émanciper de l’intention qui la motive.
Quels sont les signes qui nous permettent de dire, de penser, de voir, de sentir qu'une danse a bien eu lieu ?
Comment une danse est toujours le produit d’une conspiration des imaginaires entre ceux qui la font et ceux qui la regardent.

La journée est organisée en deux temps. D'abord des exercices de préparation de l'attention afin de stimuler le système nerveux central inspiré en partie par les pratiques dites somatiques. 
Nous pratiquerons ensuite une méthode qui permet de travailler la motricité au moyen d'une " extériorisation pondérale" donnée par un coussin que l'on manipule, lance, soutient, etc. Cette méthode nommée Pillow-Training se pratique seul, à deux ou à plusieurs, elle engage le corps dans tous les aspects de la relation: empathie Kinesthésique, écoute, coordination. 

Il s’agira ensuite dans un second temps de partager des outils de composition, inventer un corps étendu, préparer un terrain propice à l'apparition d'une danse, stimuler nos visions par des ruses faites à notre attention. 

 

 


logo small


Nous contacter

La Ferme de Trielle
15800 THIEZAC
04.71.47.01.64