Yves Marc

"Le COR-TEXTE: un focus sur les fondamentaux du corps"

320 €

 

 

Du 31 Juillet 2022 jusqu'au 04 Août 2022

Présentation de l'intervenant:

Auteur, acteur, metteur en scène et professeur, il a fondé en 1975 avec Claire Heggen le Théâtre du Mouvement.
Il étudie le mime corporel avec Etienne Decroux, et se forme à diverses techniques et esthétiques corporelles ainsi qIMG_063915888.jpgu’à des disciplines de communication. Passionné par les neurosciences, il intègre à son enseignement une approche neuro-sensorielle au service du travail d'acteur et de mouvement ainsi qu'au meilleur fonctionnement corporel de chacun.
Il a créé une trentaine de spectacles et a joué dans plus de soixante pays. Il a collaboré avec de nombreux artistes en tant que conseiller artistique à la mise en scène gestuelle et de mouvement théâtral.
Il est invité depuis le début de sa carrière à enseigner en France et à l’étranger aux artistes de la scène.
Il accompagne dans leurs projets de création plusieurs jeunes artistes.
Il est co-auteur du livre “Théâtre du Mouvement” aux Editions Deuxième Epoque. La Bibliothèque Nationale de France a consacré une exposition au Théâtre du Mouvement au cours de l’été 2017.
Il fonde à l'automne 2017 sa nouvelle compagnie:compagnie Yves Marc–Théâtre du Mouvement à Lectoure dans le Gers.
La compagnie est résidente permanente avec la Compagnie Vortex sur le site de Clavères à Lectoure
Il a crée en compagnie de Philippe Phénieux de la compagnie Zinzoline son dernier spectacle : Ces Corps. Com présenté au festival d'Avignon 2018 et à MIMOS 2019.
Il est à l'initiative avec d'autres artistes de l'Académie des arts du mime et du geste qui aura lieu, en juillet 2019 à Périgueux au théâtre de l'Odyssée et à Mimos.
Il a coordonné à l'automne 2019 la biennale des Arts du mime et du geste (proposé par le Collectif des Arts du Mime et du Geste) pour l' Occitanie.
En 2022 – 2023 : il crée 1 nouveau solo en forme de conférences : « Public: mode d'emploi? » qui va porter un éclairage particulier sur le corps du spectateur.
Il va mettre également en scène dans le cadre de sa compagnie un spectacle pluri-disciplinaire: « Passagères souterraines ». Œuvre pour mouvement, arts plastiques et voix

Objectifs du stage

Les fondamentaux du corps peuvent être tout à la fois subconscients ou conscients et volontaires.
Nous n'avons pas besoin de penser à respirer pour respirer n'avons pas besoin d'avoir conscience de notre tonus pour se tenir sur la terre…
Cette formation a pour objectif de rendre sensible les participants, leur faire prendre conscience des différents fonctionnements subconscients des fondamentaux..
En en ayant conscience ils en trouveront 1 meilleur fonctionnement au profit de l'art d'acteurs, au profit de leur quotidien et de leur bien-être.
Ce focus permet d'acquérir 1 meilleure présence à soi-même, aux autres, au monde.


Contenu de la formation

En s'appuyant sur des notions anatomiques, physiologiques et neurologiques simples du corps et du mouvement, il sera proposé aux IMG 068515884participants de partir à la rencontre de certains fondamentaux du corps qui régissent l'existence de l'être humain.
Ces fondamentaux, souvent subconscients, sont la toile de fond des « états de corps », des « états de pensée et émotionnels ». Pour peu que l'on travaille sur leur conscience et leur maîtrise ils peuvent devenir des outils majeurs de la communication , bien sûr de celle de l'acteur (celui qui agit en scène : comédiens mimes danseurs marionnettistes circassiens ...) mais plus largement de tout un chacun dans sa relations avec lui-même et avec les autres (présence).
- le regard : intensité, présence, orientation, expressivité. La relation expressive des yeux aux paupières aux sourcils et à la tête.
- la respiration : approche de ses dimensions organiques.
Positionnement respiratoire: approche des différents modes respiratoires et des états de corps qui en résultent. Un regard particulier sera apporté sur la relation entre la respiration et la structure thoracique.
La respiration comme schéma effecteur émotionnel majeur.
Découverte de la dimension musicale de la respiration.
- la tonicité - jeu des tensions et détentes : de la tension liée aux états émotionnels jusqu'à la résistance musculaire et la comédie du muscle de l'acteur physique.
Une attention particulière sera portée au tonus vertébral.
- la posture : équilibres posturaux, la réponse à la gravité terrestre, économie posturale

L'approche de ces fondamentaux sera, pour chacun, l'opportunité de mesurer l'importance de l'attention neurosensorielle et pour l'acteur, le berceau du jeu dramatique et de l'incarnation.
Ces informations sensibles faciliteront la mise en jeu du corps en mouvement par rapport à l'espace (espace du corps et corps dans l'espace), au temps (vitesses et rythmes) et à la dynamique (modulations des intensités).


Les déroulés journaliers : voir le détail en fin de texte
                                                  

Moyens pédagogiques et techniques :

Les méthodes pédagogiques sont basées sur les recherches et études de Claire Heggen et Yves Marc qui depuis 1975 (date de création de leur compagnie le Théâtre du Mouvement) se sont passionnés pour le corps le geste et le mouvement et leur théâtralité. Leurs travaux se sont tout naturellement déposés dans un ouvrage qu’ils ont écrit : « Théâtre du Mouvement » aux éditions Deuxième Époque (Collection : les Voies de l’acteur)
EN 2017 Claire Heggen et Yves Marc ont transmis leurs archives artistiques et pédagogiques à la Bibliothèque Nationale de France (François Mitterand).
Celles-ci sont intégrées aux collections du département des Arts du spectacle où elles sont librement consultables et rejoignent ainsi les manuscrits consacrés à la grande famille des ARTS DU GESTE.

Yves Marc a ensuite peaufiné sa pédagogie au sein de sa compagnie: Compagnie Yves Marc – Théâtre du Mouvement 2.
D’autres outils et méthodes sont également utilisé tels que la pédagogie d’Etienne Decroux (auprès duquel Claire Heggen et Yves Marc se sont formés), la technique de Mathias Alexander, la méthodes de Conscience par le corps de Moshe Feldenkrais (avec qui ils ont pratiqué à l’occasion d’un stage de 6 semaines), Body Mind Centering ou la PNL (Programmation Neurolinguistique)…


En s’appuyant de ces méthodes et outils, cette formation en présentielle propose l’alternance d’une méthode participative et d’une méthode active afin de permettre des apprentissages variés à travers la réalisation d’une production concrète, à partir des différentes mises en situations (travaux de conscience corporelle, maîtrise du corps en mouvement, jeux d’improvisation individuels et collectifs , écriture et composition corporelle.) L’intervenant (e) s’attachera à adapter son cours et son contenu aux besoins et attentes des participant(e)s. Ses appréciations au cours des mises en situation seront adaptées à chacun(e) et selon son parcours. 6Les supports théoriques et documents pédagogiques de la formation sont mis à disposition sur
le lieu de formation (livres, vidéos, documents et revues).


Une Bibliographie est remise à chaque apprenant en fin de stage.


Evaluation de la formation:


La formation apporte 1 éclairage sur des éléments du vivant.IMG 071910015889
Elle s'appuie tout particulièrement sur la perception que le participant a de son corps.
À partir de ce constat les méthodes d'évaluation s'appuient sur plusieurs critères :

– 1 évaluation permanente pendant la formation par l'intervenant.
Exemple : exercice les positionnements respiratoires : l'intervenant propose que le participant développe sa respiration à partir de points thoraciques particuliers. Si le participant de trouve pas le point respiratoire proposé l'intervenant est à même de lui faire le commentaire et de le faire répéter jusqu'à ce que l'exercice soit réalisé.

– Dans le travail par deux: une évaluation est faite en temps réel par le partenaire.

– 1 tour de parole collectif permet au participant de manière active de renvoyer 1 écho sur sa perception corporelle par rapport à la méthode et au protocole proposé: il exprime ses difficultés mais aussi les justes sensations qu'il a pu avoir pendant travail.

La pédagogie s'adapte jour après jour et tient compte des évaluations en temps réel ou en différé lors des prises de parole des participants

Prérequis :Toute personne ayant 1 aptitude au mouvement

Public :Acteurs du spectacle vivant et toute personne qui souhaite acquérir 1 expérience de conscience et de développement des       fondamentaux du corps.

Le nombre de participants : 16

Les horaires :                            9h30- 12h30, 15h-18 h

Volume horaire :                       30 heures

Heure de fin de stage          Jeudi 4 à 18 heures

Avez-vous des consignes à leur transmettre (tenues, matériels, accessoires.) :Tenue souple permettant le mouvement

 

 

                                                               Déroulés journaliers
1er jour
Matin


Présentation de chacun
Présentation du théâtre du mouvement. Les thématiques de travail dont les états pensés états émotionnels ce qui a amené le stage sur les fondamentaux du corps.

Travail par deux sur le pré mouvement.
Comme d'habitude... deux temps de travail puis changement de rôle
Echange de points de vue, de perception, de pensées à la fin de l'exercice.

Pause déjeuner

Après-midi

Marche
Questions sur leurs marches personnelles.
Explication en regardant quelques démonstrations de la marche de chacun.

Postural
Flexion extension niveau des pieds : Inclinaison avant arrière de l'ensemble du corps.
Joindre la respiration balancement avant arrière. Quelle est la respiration organique en relation de mouvement.
Proposer la respiration inverse... mettre en valeur le tonus dorsal.
Exercice du crayon sur la pointe : découverte de la maison posturale. Poids des ischions.
Promenade dans l'espace et retrouver tout seul la maison posturale.

Marche
travail des orteils : séparation entre le gros et le petit même chose avec dissociation de l'inclinaison de pied et des orteils.
Ondulation de pied.
Repartir vers la marche avec des composition analytique du mouvement de la cheville talons plante orteils talons plante orteils 123–123.

Travail : poids de la jambe sous le bassin par deux

Aide au sacrum

Résistance au niveau des hanches

Et à chaque fois revenir dans l'alternance de concentration entre cheville poids de la jambes sacrum et colonne vertébrale.
Mettre ces sensations de la perspective du rapport à l'espace puis arriver peu à peu a la sensation de présence à soi et à l'espace dans un ralentissement progressif qui amène peu à peu à la maison posturale.

Pour finir jeu : 7654321


2e jour

Sol
Respiration relaxation
Meilleure position de relaxation des bras du centre du corps et rotation interne externe des mains et des bras.
Respiration abdominale.
Respiration conduite avec frein occlusif (souffler la bougie). Poids du corps

Pré mouvement
Travail individuel : premier temps : reprise de la deuxième partie du pré mouvement de la veille.
Deuxième temps : pré mouvement, mouvement et une fois le segment fixe essayer de relâcher tout ce qui n'est pas nécessaire au maintien du segment dans l'espace.
Discussion sur les différentes sensations éprouvées.

Pause

Respiration colonne vertébrale.
En position en appui sur les mains arrière : roulement sur les ischions, détourer les ischions par rotation du bassin (horloge).
Mouvement avant arrière du bassin et lier progressivement la respiration à ce mouvement du bassin.
Respiration à partir du périnée : chronologie du mouvement.
Par deux : aider le partenaire au mouvement de la colonne vertébrale en plusieurs étapes sur la colonne.
Soutenir la colonne vertébrale pour trouver une véritable chronologie du mouvement ondulatoire. Dans cette première phase du travail : arrêt à la ligne des épaules.


Respiration ondulation :
Repartir de la contraction du périnée qui va entraîner le bassin est progressivement l'ensemble de l'ondulation de la colonne vertébrale. Travail par deux en faisant repousser le doigt du partenaire par la colonne vertébrale. Aller jusqu'au mouvement de fouet de la tête pour avoir une véritable ondulation.
Perception de l'évolution de la respiration de l'abdominale au thoracique.

Pause déjeuner.

Posture.
Réchauffement léger plus nounours.
Marche puis retrouvait la sensation de maison posturale : légère inclination du corps vers l'avant en essayant de ressentir le travail des chaînes musculaires postérieures puis légères inclinaison du corps vers l'arrière en essayant de sentir le travail des chaînes musculaires antérieures. Diminuer les oscillations pour arriver peu à peu à la maison posturale à partir de la sensation du poids milieu talons.
Autre exercice postural : par deux appuyer sur les épaules du partenaire et sentir l'empilement des os.
Mobilisation de la cage thoracique par courte pression autour de la clavicule.

Marche
Reprise travail des orteils : dissociation pieds orteils.
Ondulation de pied jusqu'à pied en l'air yeux fermés : concentration sur le mouvement de la cheville d'appui ou de la cheville mouvement.
Mémoire sensorielle de la marche avec lâcher de la cheville.
Mémoire sensorielle du poids de la jambe sous le bassin
Mémoire sensorielle de l'aide au niveau du sacrum
Mémoire sensorielle de la résistance au niveau vertébral.

Travail autour de la mobilité de la tête autour de l'occipital puis allégement occipital et marche avec le sourire occipital.

Travail au niveau de la mobilité des omoplates puis mouvement mémoire d'ici traiterai les épaules jusqu'aux oreilles et lâcher d'un coup pour le partenaire puisse sentir le poids des bras et des omoplates.
Lier les deux sensations du poids des bras des omoplates et de l'allégement occipital. Vérification de l'ensemble des paramètres de la marche.
Se mettre en prise avec l'espace : regard chorégraphique puis mobilité des jambes sous le tronc érigé. Accélération dans les lignes droites frein dans les embouteillages.

Pause

Regard
Manipulation des yeux par le doigt
Travail des rétablis yeux tête avec contrôleur qui vérifie l'axe de la tête derrière l'axe du regard : perception de l'axe de tête en relation avec l'axe du regard.
Mouvement et mouvement : travail avec Marie Alice qui a un problème de regard

3e jour

Matin

Sol
Relaxation sol, poids du corps analytique
Respiration : repérage sous diaphragmatique thoracique
Reprise de l'exercice en appui arrière sur les mains : roulement sur les ischions respiration sous diaphragmatique basse. Développer le mouvement grâce au
partenaire jusqu'au lâcher de la tête arrière.
Reprise de la grosse vache respiration et mouvement

Pause

Respiration
Respiration thoracique : inférieure latérale, inférieure arrière
Points respiratoires thoraciques
Mouvements d'amplification de la cage thoracique sans transfert du poids du corps : inspiration expiration sous le même point
Autos manipulations : mouvement seul avec son propre doigt. Être vigilant aux états émotionnels traversés
Travail par deux de mobilité sous sternale

Après-midi

Posture
retrouvez la maison posturale

Marche
Reprendre l'ensemble des paramètres et pour l'occipital valoriser la chaleur au-dessus de la tête ou le grand chapeau à plume

Regard
précisez voir regarder : surplace vérifiez les états de corps différents entre ces deux regards
Mise en relation de ces deux regards avec le mouvement : directions : direct, ou mouvement circulaire ou en spirale
Se laisser aller et faire confiance au mouvement surtout dans la partie « je vois ».

Intensités du regard :
yeux clos, mi-clos, je vois, je regarde, grande intensité ouvrons maximum les paupières

Manipulation du regard par le doigt
Rétablis : rétablis dégressifs : la tête part les yeux sont censés revenir derrière la tête au centre des orbites.
Manipulation de la tête par la main.
Manipulation de l'ensemble du corps en mouvement.
Début d'autonomie du manipulateur : autonomie de regard , autonomie de mouvement en exacerbant le principe des points fixes des points mobiles


4e jour


Matin

Sol
Autonomie sur respiration poids du corps relaxation
Pré mouvement et respiration : description du protocole :
–inspiration pendant le pré mouvement
–expiration pendant la poussée et l'appui sur le sol
–inspiration pendant la continuité de la poussée.
–Expiration pendant le decrescendo de pousser
jambes sacrum omoplates droit omoplate gauche bras droit bras gauche tête.
Échange de points de vue.

Gélatine

Mobilité au sol.
Passage en position fœtale : pré mouvement et travail en lenteur.
Accélération 87654321 de chaque côté
travail de l'asseoiment en aller-retour et en continu

Respiration et mobilité
Position de grosse vache : mobilité thoracique par deux.
Points respiratoires sur place avec mobilité thoracique même chose avec transfert d'appui.
Même chose en déplacement dans le grand axe de la salle

Pause déjeuner

Réchauffement
Marche avec respiration volume de réserve expiratoire volume de réserve inspiratoire.
Même chose avec respiration nasale courte respiration thoracique : mettre l'air derrière les yeux.

Regard et mouvement
Repartir sur voir et regarder : mettre en relation avec le mouvement linéaire ou circulaire.
Laisser venir la mobilité et la liberté dans le mouvement
Jeu sur la dynamique du mouvement : jeu sur les vitesses sur la force.

Tonus
Travail par deux. Expérimentation de la poussée sur une partie du corps et résistance du partenaire
Crescendo progressif accord tonique et decrescendo.
Se provoquer individuellement les lieux de résistance.
Démonstrations : descendre au public faire naître un lieu de résistance encore : appréciation des phénomènes de présence d'organisations toniques du corps.
Travail par deux : accord tonique crescendo et au moment du Climax le manipulé laisse partir le mouvement en suivant l'axe de la poussée tout en maintenant la résistance jusqu'à la fin du mouvement. Plus l'acteur va progressivement vers le decrescendo tonique pendant que l'autre garde résistance.
Repartir pousser à partir de la statue nouvellement définie
Alternance manipulateur manipulé après cinq poussées

Regard manipulation.
Reprise de la manipulation de la tête par la main.
Reprise de la manipulation du corps par la main : notion de corps de fiction en opposition avec le corps usuel : musicalité du mouvement entre autres des déplacements transfert d'appui. Évitez les installations.
Alternance manipulé manipulateur.

Même chose avec autonomie du manipulateur : autonomie de regard et autonomie de mouvement–point fixe.
Préciser dans la musicalité du mouvement la dimension de la force précédemment étudiée dans le travail sur le tonus.
Rajouter à l'improvisation la notion de contact appui abandons du poids du corps jusqu'à porter.
Passage en deux groupes.


5e jour


Matin

Sol
Travail autonome poids respiration contrôlée, relaxation
Reprise du travail, inspiration pré mouvement appui sur le sol etc. etc. voir travail d'hier

Gélatine.
Reprendre la gélatine d'hier plus travail sur les trois plans.

Mobilité au sol
Reprise du travail de position fœtale et de l'asseoiment.
Passage en position sphinx : lenteur continue trouvait les justes organisations du passage de la jambe et des fenêtres.
Travail par deux : effacement des tensions par manipulation du bassin par l'arrière puis pousser vers la chute relâchement totale.
Ligne droite en passage continu de sphinx position sur le dos.

Respiration
Reprise en travail individuel de la respiration en grosse vache.
Départ en lenteur puis développement en rapidité le liant toujours à la respiration.

Improvisation :
Manipuler quelqu'un par le souffle.
Découverte des paramètres du souffle dans ce jeu de manipulation : distance. Intensité. Direction. Durée etc. etc.
Éviter le corps usuel. Autonomie du souffleur. Jouer avec les espaces du corps etc. etc.
Attention particulière à la musicalité.

Pause déjeuner

Marche et regard.
Reprendre voir regarder en rapport avec les directions, le mouvement, ligne droite cercle et spirale.
Jeu sur les dynamiques et musicalité : jeu sur les vitesses et les résistances.

Axes du regard,
Travail sur les regards de pensée et les regards de fiction. Rapport au décadrage du regard et au tonus.

Tonus
Reprise du travail par deux sur les résistances à partir de différents partis du corps : contacts, crescendo résistance puis decrescendo.
Même chose mais le manipulé après le Climax de résistance laisse partir le mouvement..
Improvisation créative : manipulation de l'autre avec différentes parties du corps sur différentes parties du corps.

Même chose que pour la manipulation avec le souffle : autonomie du manipulateur en termes de pensée, de mouvement, de regard. Jeu sur les fenêtres corporelles...

Dernière improvisation
En duo et devant le groupe :utiliser l'ensemble des protocoles de manipulation, la main qui manipule le regard tout le corps, manipulation par le souffle, manipulation par le jeu des poussées et des résistances.








logo small


Nous contacter

La Ferme de Trielle
15800 THIEZAC
04.71.47.01.64