Denise Namura & Michael Bugdahn

A la croisée de la musique et du mouvement dansé
420 €


Du 17 Août 2020 jusqu'au 22 Août 2020
S'inscrire

 CIE. « À fleur de peau » - Stage de danse-théâtre.

Rythme et dynamique comme points de départ et éléments structurants d’une partition chorégraphique et d’une construction dramaturgique…

Le signe distinctif du cinéma, c’est le montage. La base primaire de la musique, c’est le rythme ou le ‘beat’. Pour ce qui est des arts scéniques, ça serait la rencontre en direct avec le public, d’où le terme spectacle vivant. Quand il s’agit de danse, théâtre, cirque etc., ce que l’on retient – à part bien sûr les thématiques, les personnages, l’exécution technique – c’est avant tout le rythme ou, autrement dit, la dynamique. C’est ce qui nous touche (ou pas !), directement, comme une musique. Droit au cœur !

Dans ce stage, nous continuerons le travail sur la théâtralisation de la danse et le sens du mouvement. Nous nous intéresserons plus particulièrement au traitement et à la place de la musique dans notre travail de recherche et de création. Comment s’inspirer de la musique et d’autres supports sonores pour arriver à différentes qualités du mouvement et à partir de là construire des partitions visuelles et des séquences chorégraphiques ?

En accord avec la musique ou en dissonance, comment cassures rythmiques, oppositions d’énergie, contrepoints, musicalité du mouvement ou musicalité tout court peuvent donner du relief à nos compositions, inspirer notre interprétation et devenir moteur du jeu ? À quel moment le rythme linéaire, le monocorde, peut-il être utile, voire s’imposer ?

Nous nous nourrirons des situations du quotidien et de la personnalité et des histoires de chacun afin d’arriver à une approche des états émotionnels. Nous explorerons le passage du mouvement abstrait aux gestes narratifs et vice-versa. Nous chercherons également à créer des structures scéniques simples, sur la base d'un vocabulaire commun élaboré au cours du stage : gestes, textes, images etc.

Tout cela saupoudré d’une bonne dose d’humour, d’absurde et d’autodérision.


> Ce stage s’adresse à tout public, car nous aimons favoriser la rencontre de personnes ayant des expériences très variées.
Tout en transmettant notre technique et notre savoir-faire, nous nous orientons dans la pédagogie de plus en plus vers une approche de la création scénique, vers de véritables laboratoires mettant en avant l’individualité et la créativité de chacun des participants.
Notre travail pédagogique est intimement lié à notre recherche et notre démarche créative.
Nous vous invitons, le temps d’un stage à plonger dans l’univers de la compagnie, entre émotion, poésie et humour.


À PROPOS DE LA CIE. « À FLEUR DE PEAU »
DENISE NAMURA & MICHAEL BUGDAHN

Denise Namura vient du Brésil, Michael Bugdahn d'Allemagne. Après une formation diversifiée en danse, mime, théâtre, les deux chorégraphes ont élaboré et constamment développé un style résolument personnel qui a jalonné la construction de leur démarche artistique.

En 1989, ils fondent leur compagnie à Paris. À ce jour ils ont créé une quarantaine de spectacles pour « à fleur de peau » et d’autres compagnies, comme le Ballet National de la Ville de São Paulo, la Cia. Portuguesa de Bailado Contemporâneo et le Bernballett, constituant un répertoire dont ils continuent actuellement à diffuser une demi-douzaine de pièces, significatives de l’esprit et du langage développé par les deux chorégraphes.

La compagnie a participé à de nombreuses manifestations internationales de renom et tourné ses créations dans une quinzaine de pays sur quatre continents, totalisant environ 1400 représentations. Leurs œuvres ont été primées à plusieurs reprises.

La compagnie a eu comme principaux partenaires Cie. Maguy Marin/CCN de Rillieux-la-Pape, la Maison de la Danse de Lyon, la Fondation BNP Paribas, l’ADAMI, l’ONDA et le Centre National de la Danse, Pantin (accueil studio).

Les deux chorégraphes considèrent la pédagogie comme un aspect essentiel de leur démarche artistique. Parallèlement à leur travail de création, ils organisent et encadrent depuis 1984 d'innombrables stages et ateliers, s'adressant aussi bien aux professionnels qu'à un public amateur, ainsi que des ateliers de sensibilisation à l'attention d'enfants de tous âges. Ils travaillent également avec des publics plus spécifiques, en milieu psychiatrique ou en foyers sociaux. Depuis plusieurs années, ils mènent des collaborations artistiques avec d’autres compagnies de danse et de théâtre, en France et à l’étranger, accompagnant leur processus de recherche et de création. 

Transmissions du répertoire pour le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (2006 & 2007)

Prix

1er Prix au Tremplins de la Danse à St.-Dizier et Prix de l’Humour au Concours Volinine à St.-Germain-en-Laye pour « 4'quarts » (1995)
1er Prix à International Competition for Choreographers à Groningue, Pays Bas, pour « Quelques réflexions » (1996)
1er prix Primeiro Prêmio Usiminas Sinparc pour la création lumière (Michael Bugdahn), création costumes et meilleur danseur du spectacle
« Pó de nuvens » (créé pour le Grupo Primeiro Ato, Belo Horizonte) (2013)
1er prix dans la catégorie ‘Création en Danse Contemporaine Jeune Public’, Prêmio Denilto Gomes pour « A mão do meio (sinfonia lúdica) » (créé pour la Companhia de Danças de Diadema, São Paulo) (2014).

 


logo small


Nous contacter

La Ferme de Trielle
15800 THIEZAC
04.71.47.01.64