Claire Heggen

MMM 
Mouvement/Masque/Marionnette

370 €




Du 08 Août 2022 jusqu'au 13 Août 2022
S'inscrire

 Présentation de l’intervenant

Claire Heggen
Directrice artistique de sa compagnie Claire Heggen - Théâtre du Mouvement.

Elle fonde en 1975 avec Yves Marc le Théâtre du mouvement.
Auteure, actrice, metteure en scène, professeure, conseillère artistique, elle développe des compétences transversales à partir d’esthétiques contrastées. Elle crée des spectacles aux esthétiques en perpétuel renouvellement, basés sur la théâtralité du mouvement, aux confins des arts du mime, du théâtre gestuel, de la danse et du théâtre d’objets.
Elle crée une trentaine de spectacles qui tournent dans soixante pays.
Dernières créations: Aeterna 2019, Laps 2020, l’Inventaire animé 2021
Une exposition sur la compagnie , a lieu en 2017 à la BNF, en même temps que paraît le livre « Théâtre du mouvement » co-écrit avecClaire Heggen 3 Yves Marc.

Attachée à la notion de transmission, elle place le corps de l’acteur au cœur même de la création artistique. Elle enseigne dans de nombreux stages et écoles internationales en France et à l’étranger (Universités , Conservatoires d’Art dramatique et de danse, Ecole Supérieure d’Art Dramatique de Paris, Instituts du Théâtre à Barcelone, Amsterdam, RESAD Madrid, Esacto’lido Ecole nationale supérieure des Arts du cirque, Académie des Arts du Mime et du geste à Périgueux.

Depuis 1988, elle est chargée de cours à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette. Elle y développe une recherche pratique et théorique, basée sur la relation corps/objet (masque, matériaux, marionnette) et fait partie du conseil pédagogique. Elle accompagne également de jeunes artistes dans leurs projets de création.

Claire Heggen oeuvre aux croisements entre les arts, en fondant, avec Yves Marc, les stages artistiques de la Ferme de Trielle et le GLAM (Groupe de liaison des Arts du Mime et du geste).Elle est à l’initiative avec d’autres artistes, de l’Académie des arts du mime et du geste à Périgueux en relation avec l’Odyssée.


Objectifs du stage

Ce stage propose de parcourir de manière ludique des allers-retours possibles, entre masque, marionnette et corps en mouvement, ainsi que les modalités de passage de l’un à l’autre, en continuité ou discontinuité.


Contenu de la formation

Si l’on parle d’un fonctionnement similaire du masque de visage (de l’acteur) et du visage de la marionnette, on occulte souvent ce qui les anime tous deux : Un corps.
C’est encombrant un corps, surtout quand il est à vue. Comment l’oublier, ou le faire oublier, alors qu’il est le moteur de toutes choses ?
Du visage de l’acteur jusqu’à sa main, le masque est l’exacte interface entre la figure masquée du mime corporel et la marionnette. Il y a du « commun » entre ces trois arts.
Dans cet entre-deux, du sujet et de l’objet, nous jouerons à troubler les frontières arbitrairement instituées entre ces arts. Dans sa confrontation à l’altérité des objets, l’acteur effectuera l’écart propice au surgissement d’une étrangeté fertile pour lui.
Quelles leçons retenir de l’objet? De l’objet masque? Que nous apprennent-ils de nous-mêmes? Que nous font-ils faire ? Que leur faisons-nous faire ?Quelles pistes créatives se dessinent pour chacun?

Pour y répondre, ce stage donnera lieu à un travail corporel, de mises en jeu, techniques spécifiques, improvisations et courtes compositions individuelles ou collectives.


claire Heggen 2Déroulés journaliers

Seront proposées des journées à thématiques spécifiques à explorer, varier et combiner d’un jour à l’autre.

Mise en jeu, du corps et du mouvement, spécifique à chaque journée, à l’aide de matériaux simples ( draps, bambous, polyanes, etc), afin d’alimenter la thématique du jour, en apports techniques, théoriques, analyse et précision, lecture du corps, notion de service…

Jour 1: La marionnette corporelle

« Faire » la marionnette, nous apprendra une manière de jouer (non anecdotique) avec l’isolation segmentaire, avec des niveaux de tonicité différents simultanés dans le corps. En usant de la gravité, et du poids, nous chercherons des qualités d’inertie et de mouvement pour créer des états de corps et de présence.

Jour 2: Altérité

Manipuler/animer l’autre, qu’il soit de chair, de papier ou de bois, nous confrontera à l’altérité et nous apprendra à identifier, entre abandon et résistance, l’imaginaire qui s’en dégage.

Jour 3: Grammaire de la relation

S’inspirer des « vertus » de la marionnette, nous invitera à une grammaire sensible de la relation : Articuler; Segmenter; Décomposer/ Recomposer; Respecter l’exactitude géométrique, etc. Mais aussi, nous apprendra dans le silence : L’écoute et la patience ; La discipline exigeante ; Les notions de figure, personnage, personne ; etc.

Jour 4: La notion de service

Se mettre au service de l’objet (marionnettique ou non), invitera l’acteur à s’effacer ou à s’engager physiquement pour lui au-delà de son fonctionnement corporel usuel. Paradoxalement, plus il s’engagera au service de l’objet, plus il disparaîtra aux yeux du spectateur. Il aura alors, le choix d’apparaître et/ou de disparaître et de jouer sur des qualités de présence variées en scène.

Jour 5: Le corps chimérique

« Envisager » son corps avec des masques neutres, disposés en différents endroits du corps, et les animer, permettra à l’acteur d’apprivoiser des figures du monstrueux et d’en jouer ( chimères, corps morcelé, etc).Entre animé et animant, dans le même temps, l’acteur jouera de tout son corps ou de parties distinctes du corps devenues actrices.

Jour 6: Mémoire pratique et théorique

La 1/2 journée permettra un récapitulatif de l’ensemble de la semaine d’un point de vue théorique et pratique: Terminologie, grammaire, principes techniques, protocoles développés.

>   Prévoir une tenue souple qui permette de bouger, pas trop large. Pas de jean serré.
    Apporter une ou plusieurs marionnettes

Moyens pédagogiques et techniques

• Formation en présentiel animée par une formatrice reconnue dans son domaine d’activité.
• Des mises en jeu quotidiennesClaire Heggen 1 2
• Des méthodes pédagogiques proposant une mise en pratique, individuelle et en groupe, au plateau, par le biais de différents protocoles
• Expériences pratiques suivies de décryptage collectifs avec rappel des notions théoriques .
• Une analyse de la proposition des stagiaires par l'intervenante à l’issue de chaque pratique.
Le stage évoluera en fonction des avancées individuelles et collectives

Evaluation de la formation

Les acquis théoriques et pratiques feront l’objet d’un processus d’évaluation continue durant tout le déroulé́ de la formation et en lien avec les objectifs pédagogiques. Un regard attentif de l’intervenant sera porté sur l’engagement du stagiaire tout au long du processus de travail. Il sera fait appel à des prises de parole individuelles et/ou collectives

Un bilan pédagogique de la formation sera réalisé́, le dernier jour du stage, avec l’ensemble des participants et l’intervenante. Il permettra aux stagiaires d’exprimer leur satisfaction sur cette formation et de se positionner par rapport aux objectifs pédagogiques annoncés.


Prérequis
Stage ouvert à toute personne intéressée par le travail du corps mis en mouvement par le masque ou l’objet. Sont recommandés une pratique corporelle, une curiosité et une capacité d’adaptation.

Public                                       Acteurs, mimes, danseurs, marionnettistes, circassiens, autres…)

Le nombre de participants        12/14 maximum

Les horaires                              10h -13h, 14h-17h

Volume horaire                          6h par jour

Heure de fin de stage                   13h le 13 août


logo small


Nous contacter

La Ferme de Trielle
15800 THIEZAC
04.71.47.01.64